Microfinance Islamique au Sénégal : Le PROMISE et la DGID déroulent un nouveau cadre fiscal

Le programme de développement de la Microfinance Islamique au Sénégal (PROMISE) a initié ce jeudi 24 septembre 2020, un atelier de partage avec la direction générale des Impôts et Domaines (DGID), dans sa composante « développement du cadre règlementaire » qui œuvre à l’avènement d’un cadre juridique favorable à l’essor de la microfinance islamique, pour revisiter le code générale des impôts notamment en ses dispositions relatives aux opérations de finance islamique.

C’est dans cette dynamique que les deux structures ont regroupé les acteurs de la fiscalité afin de procéder à l’état des lieux des dispositions fiscales applicables à la micro islamiques au Sénégal.